AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Pour les Littéraires...

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
ludovic
Nouveau venu
Nouveau venu


Nombre de messages : 15
Age : 28
Localisation : Marseilleu
Date d'inscription : 28/10/2006

MessageSujet: Pour les Littéraires...   Sam 28 Oct - 19:22

Si vous en avez marre de ces S, mais que vous êtes en Première et que vous vous farcissez encore des maths, venez ici mes frères.
Je suis un malencky peu perdu dans toutes ces formules.
Venez vous éclater les youbilles dans ce topic, et les modérateurs, venez aussi que l'on se bidonske tous ensemble !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!



Pour les S, besoin d'aide en Philo, je suis là !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AlphaOrionis
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 228
Age : 29
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: Re: Pour les Littéraires...   Sam 28 Oct - 21:54

Commençons simple : Est-ce la conscience qui me rend libre ? 8 pages

I Conscience de ce qui nous entoure
II Conscience morale
III Inconscient et processus de refoulement
IV La conscience de l'inconscient

Bon on va arrêter avec ça.

Soit la bienvenue, car contrairement à ce que l'on pense (merde me v'la avec la critique de la doxa) la philosophie n'est pas si littéraire que ça ! Après tout Descartes n'était pas un écrivain, ni Galilée, Newton, Freud etc.

La philosophie est un exercice de logique et non de réthorique, tout comme les Maths, la Physique etc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://knightschool.free.fr
Vicolecid
Nouveau venu
Nouveau venu
avatar

Nombre de messages : 51
Age : 29
Localisation : marseille
Date d'inscription : 18/10/2006

MessageSujet: Re: Pour les Littéraires...   Sam 28 Oct - 23:16

alor si c que de la logique comme les maths
pourquoi i lel mette coef 9 au litérère??
pour moi la philo il faut au moin savoir exprimé ce que tu ve dire et pour moi c déja assé difficile comme ca!!!
surtou en francé!!!(ds les disserte)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AlphaOrionis
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 228
Age : 29
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: Re: Pour les Littéraires...   Sam 28 Oct - 23:38

Euh... en Maths aussi tu dois savoir t'exprimer correctement, je me rappelle du prof de Maths de Seconde qui nous avait dis que la maîtrise de la langue française faisait parti des exigences du Ministère de l'Education.

Autre chose, savoir s'exprimer en français n'est pas réservé aux seuls littéraires ! Jusqu'à preuve du contraire je m'exprime correctement sans être littéraire ! De plus en France c'est en français que tu communiques, tu te dois donc de la maîtriser... la parlant depuis la naissance.

Une dernière chose, même la prof de Philo trouve abérrant que les L aient un coef aussi élevé alors que la logique et plutôt quelque chose qui qualifie les S.

Bien-sûr je ne dis pas ça pour stigmatiser les L ou pour retomber dans cette vieille querelle puerile entre S et L (perso je la trouve plus lamentable qu'autre chose). D'autant plus que je sais parfaitement que si j'allais en L je me vautrerais comme une larve, chacun ses disciplines de prédilections !

Petite précision qui pourrait faire office de post scriptum, je ne dis pas que les L ne sont pas fait pour la Philo, je pense qu'ils le sont au même titre que les S, mais je regrette que l'on ait si peu d'heures de Philo. Personnellement j'adore la philo et plus particulièrement la psychanalys et j'hésite même à partir en Psycho depuis que j'ai commencé à lire Freud, d'ailleurs il y a Malaise dans la Civilisation qui m'attend Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://knightschool.free.fr
Vicolecid
Nouveau venu
Nouveau venu
avatar

Nombre de messages : 51
Age : 29
Localisation : marseille
Date d'inscription : 18/10/2006

MessageSujet: Re: Pour les Littéraires...   Dim 29 Oct - 0:57

Citation :
Euh... en Maths aussi tu dois savoir t'exprimer correctement, je me rappelle du prof de Maths de Seconde qui nous avait dis que la maîtrise de la langue française faisait parti des exigences du Ministère de l'Education.

Autre chose, savoir s'exprimer en français n'est pas réservé aux seuls littéraires ! Jusqu'à preuve du contraire je m'exprime correctement sans être littéraire ! De plus en France c'est en français que tu communiques, tu te dois donc de la maîtriser... la parlant depuis la naissance.

ta po compri ce que je voulé dire...
je voulé dire par

Citation :
pour moi la philo il faut au moin savoir exprimé ce que tu ve dire et pour moi c déja assé difficile comme ca!!!
surtou en francé!!!(ds les disserte)

c'est pluto savoir trouvé les mots pour tou bien caractérisé
en fait je ne sai pas pourquoi maisje ne sai pa "brodé" ou "développé" mes idée
moi en francé qd g quelque chose a dire je fé pratiquemen comme en math
je pren les info et je di ce que ca veu dire poin barr
pratiquemen c ce que je fé
g un langage tré simple en fait

et aussi je sui desaventagé ché moi car mes parent parle depui que je sui né pratiquemen tou le tps en vietnamien...mai curieusemen je ne sai pas tro le parlé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AlphaOrionis
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 228
Age : 29
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: Re: Pour les Littéraires...   Dim 29 Oct - 11:55

C'est sûr que ça n'aide, et je te rassure, je ne sais pas broder non plus.

Mais tu as un truc très pratique en philo, quand tu ne sais pas comment exprimer une idée ou autre tu prends un exemple. Pour dire que l'on ne pouvait pas être conscient de TOUT ce qui se déroulait à l'extérieur j'ai pris l'exemple d'un automobiliste et des angles morts.

Et comme ça j'ai argumenté sans avoir besoin de maîtriser parfaitement la langue (pour moi c'était surtout de ne pas tourner en rond).

Et pour info, j'ai une 9/20 à l'épreuve écrite parce que je vais trop à l'essentiel !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://knightschool.free.fr
ludovic
Nouveau venu
Nouveau venu


Nombre de messages : 15
Age : 28
Localisation : Marseilleu
Date d'inscription : 28/10/2006

MessageSujet: Re: Pour les Littéraires...   Lun 30 Oct - 17:07

Cher Alpha Orionis, je suis d'accord avec toi, sur la logique etc... MAIS la philosophie est une discipline essentiellement littéraire, car, selon la légende, un Littéraire, -c'est une légende, essaie d'en trouver un comme cela, à part moi -, à l'esprit très ouvert. En philo, aujourd'hui, il ne s'agit plus d'étudier des phénomènes purement scientifique pour en déduire des comportements humains. La philosophie, selon son étymologie, est la synthèse de toutes les sciences. D'ailleurs, le style littéraire ne compte pas dans la philosophie d'avant (maintenant oui avec Sartre Beauvoir etc...). De plus, la philosophie n'est pas étudié en fac de sciences, mais en Lettres Modernes (ce que je veux faire !).
Or, dis-moi si dans ta classe, il y a beaucoup de monde qui aime la philo ?
La philo, et en cela réside son interêt, n'est pas uniquement scientifique, ni uniquement littéraire.
La philo n'est pas un exercice de logique, ni un exercice de style. Si l'on veut lire des choses stylées, autant lire Voltaire, qui N'EST PAS un philosophe.
PS: Ce qui est bien en philo, c'est justement cette sorte de "vulgarisation" de la science. Moi je ne comprends rien aux calculs, je suis comme qui dirait dyscalcule.

NB : En esperant que vous ayez compris.

PS(2): la prof de math qui dit que les L ne devraient pas avoir autant d'heures de philo est dans l'erreur totale. La légende dit qu'un L lit souvent (je te l'accorde , il y en a peu).
De plus, techniquement, dans les programmes et la façon d'enseigner, les L sont plus dans l'intellectualisation que les S.

Au fait si tu vas trop à l'essentiel, ce n'est pas parce que tu sais pas broder (!IL NE FAUT PAS BRODER ET FAIRE PERDRE SON TEMPS AU CORRECTEUR), mais parce que ta demonstration n'était pas assez ... démonstrative.


Bizz Bizz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AlphaOrionis
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 228
Age : 29
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: Re: Pour les Littéraires...   Jeu 2 Nov - 22:40

aurélie a écrit:
Cher Alpha Orionis, je suis d'accord avec toi, sur la logique etc... MAIS la philosophie est une discipline essentiellement littéraire, car, selon la légende, un Littéraire, -c'est une légende, essaie d'en trouver un comme cela, à part moi -, à l'esprit très ouvert. En philo, aujourd'hui, il ne s'agit plus d'étudier des phénomènes purement scientifique pour en déduire des comportements humains. La philosophie, selon son étymologie, est la synthèse de toutes les sciences. D'ailleurs, le style littéraire ne compte pas dans la philosophie d'avant (maintenant oui avec Sartre Beauvoir etc...). De plus, la philosophie n'est pas étudié en fac de sciences, mais en Lettres Modernes (ce que je veux faire !).
Dis-moi, cette démonstration est-elle censée aller dans mon sens ou, au contraire, me dire que je suis dans l'erreur ?
Tu me dis d'abord que la philosophie est "essentiellement littéraire" avant de me dire que philosophie est étymologiquement "la synthèse de toutes les sciences". Donc la philosophie est très liée aux sciences. Puis tu dis que la Philo s'étudie en fac de Lettre... tu te contredis là.
Ensuite je ne me rappelle pas que Galilée et Newton soient connus pour avoir étudié "des phénomènes purement scientifique pour en déduire des comportements humains". Ca ressemble plus à... non en fait je vois vraiment pas.
Au fait, tu te discrédites toute seule en te basant sur des "légendes" que tu contredit ensuite.

aurélie a écrit:
La philo n'est pas un exercice de logique, ni un exercice de style.
La Philo n'est pas logique ??? Mais alors comment arrives-tu à raisonner ?!?
Un énoncé sans logique s'appelle un roman pour moi, et encore, certains sont logiques...
Et si elle n'est ni un exercie de logique ni un exercice de style alors c'est quoi ? Du rien ?

aurélie a écrit:
PS: Ce qui est bien en philo, c'est justement cette sorte de "vulgarisation" de la science. Moi je ne comprends rien aux calculs, je suis comme qui dirait dyscalcule.
Donc tu en reviens à dire que la Philo est liée aux sciences... Bon, tu te perds là... au final tu penses que c'est littéraire ? scientifique ? ou les deux ? En Philo il vaut mieux être clair plutôt que parler sans but affiché.

Petite précision, je ne veux pas être méchant ou te blesser, loin de là ! Je suis (très) content qu'un(e) littéraire veuille nous aider plutôt que (comme un certain littéraire que je connais) tu ne viennes sur le forum que pour insulter les S et plus largement les sciences !

P.S. :
- Mon prof de Maths ne dit pas que la philo est un truc de S (ni l'actuel qui reconnaît être incapable de mener un raisonnement philosophique, ni celui de Seconde qui ne nous en avait pas parlé). Par contre, ma prof de Philo dit elle-même qu'il est anormal que les S aient si peu de Philo par semaine !
- Je n'ai jamais dit que je n'arrivai pas à broder... et je suis d'accord avec toi, allant trop à l'essentiel je ne suis pas suffisemment démonstratif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://knightschool.free.fr
Francois
Nouveau venu
Nouveau venu


Nombre de messages : 8
Localisation : Ailleurs
Date d'inscription : 26/10/2006

MessageSujet: La poule fi le z'oeuf   Ven 3 Nov - 14:59

Grand amateur de philosophie je me dois de reagir a ce qu'il me semble difficile a concevoir.
La Philosophie n'est autre que "l'amour de la sagesse". Qu'elle soit litteraire, scientifique, psychique, religieuse, j'en passe et des meilleurs.

aurélie a écrit:

La philo n'est pas un exercice de logique, ni un exercice de style. Si l'on veut lire des choses stylées, autant lire Voltaire, qui N'EST PAS un philosophe.

La Philo est AUSSI un exercice de logique ! J'en veux pour preuve les sylogismes Aristoteliciens. Mais j'en veux aussi pour preuve le cheminement de la pensee, tout remettre en question afin de se liberer des prejuges (Descartes), considerer que tout ce qui est incertains est faux, prendre pour vrai ce qui est inne (postulats).
C'est aussi un exercice de style, le plan tripartite, le resonement deductif ou inductif etant fortement appreciés. scratch

Voltaire n'est pas un philosophe ? On m'aurais donc menti sur les siecle des lumiéres ?

aurélie a écrit:

PS: Ce qui est bien en philo, c'est justement cette sorte de "vulgarisation" de la science.


Bah mon cochon ! On ne doit pas avoir la meme vision de la vulgarisation Wink

Je ne crois pas que le philosophie puisse voir 1/2*g*t*t en revanche elle voit tomber la pluie.
Longtemps les philosophes etaient aussi des savant scientifiques. Pythagore en est le plus illustre exemple. En aucun cas il ne cherchaient a vulgariser, les disciplines etaient complementaires. Elle le sont toujours et mon seul regret est de n'avoir eu que trop peu d'heure de cours de philo en filliere S et de n'en avoir plus du tout passer le bac.


aurélie a écrit:

De plus, techniquement, dans les programmes et la façon d'enseigner, les L sont plus dans l'intellectualisation que les S.

N'importe quoi. Je ne sais pas trop si tu mesure la portee de tes mots. Je ne savais pas que les S fesai plus de sport, de travail manuel, de poterie et de cuisine que les L. Razz


aurélie a écrit:

IL NE FAUT PAS BRODER ET FAIRE PERDRE SON TEMPS AU CORRECTEUR), mais parce que ta demonstration n'était pas assez ... démonstrative.


La philo a de ca de different avec la science que des fois en philo il est est d'abord question de MONTRER avant de DEMONTER. Ce n'est pas forcement le plus aiser.


En definitive la philosophie est une attention de tout les jours, au dela du cours de philo, elle est l'essence meme de tout echange et questionnement et est inherente a la nature de l'homme. Le philosophe est celui qui est a la recherche du vrai, il aime partager et se remettre en question. J'espere que le debat se poursuivera. albino
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carine
Nouveau venu
Nouveau venu
avatar

Nombre de messages : 125
Age : 28
Localisation : 64
Date d'inscription : 19/10/2006

MessageSujet: Re: Pour les Littéraires...   Sam 4 Nov - 12:16

oulala moi je n'insére pas la dedant xD j'y connait rien de rien en philo xD déjà qu'avec le français j'ai assez de mal mdrr

je vous laisse continuer tous seul hein Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AlphaOrionis
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 228
Age : 29
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: Re: Pour les Littéraires...   Sam 4 Nov - 12:49

Beh nous on attend la réponse d'aurélie, parce que François sommes plus ou moins d'accord.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://knightschool.free.fr
Vicolecid
Nouveau venu
Nouveau venu
avatar

Nombre de messages : 51
Age : 29
Localisation : marseille
Date d'inscription : 18/10/2006

MessageSujet: Re: Pour les Littéraires...   Lun 6 Nov - 22:28

cela veut il dire que la philo est une sorte de questionnemen perpétuelle???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gautier
modérateur
modérateur
avatar

Nombre de messages : 92
Age : 30
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 19/10/2006

MessageSujet: Re: Pour les Littéraires...   Lun 6 Nov - 22:46

heu perso je deteste la philo! et surtout je hai madame guignar!!!!!!! grrrrrrrrrr
:twisted:

freud sa allait , apres des que tu passe dans des cours plus chiant ben c'est chiant quoi!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AlphaOrionis
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 228
Age : 29
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: Re: Pour les Littéraires...   Lun 6 Nov - 23:59

La philo un questionnement perpétuel...

Je ne pense pas, en tout cas je n'en ai pas l'impression.

Je dirai que quand on s'interroge sur quelque chose pour diverses raisons on se pose plus ou moins toutes les questions nécessaires pour atteindre une réponse satisfaisante. Sauf si ces questions deviennent plus difficiles que la première, ce qui serait en fait une perte de temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://knightschool.free.fr
gautier
modérateur
modérateur
avatar

Nombre de messages : 92
Age : 30
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 19/10/2006

MessageSujet: Re: Pour les Littéraires...   Mar 7 Nov - 0:24

une question philosophique n'a pas de reponse sinon ce ne serait pas une question philosophique, on n'y repond jamais universellement on apporte seulement notre jugement et des morceaux de reponse, la philo n'est pas une science parce que elle n'est pas exact et qu'elle se base sur le jugement de chacun!
la remise en question est une bonne chose mais perpetuellement sa empeche d'avancer!
(vous avez qu'a voir la tete des prof de philo plus on pose de question moins on vit et moins on est heureux!)

(vous avez toute la nuit pour reflechir!)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AlphaOrionis
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 228
Age : 29
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: Re: Pour les Littéraires...   Mar 7 Nov - 20:50

Oui est non...

En fonction des questions on peut apporter ou non un réponse "universelle".

Je prend encore l'exemple de Newton (j'aime bien prendre ce genre d'exemple). Newton ne s'est pas dit : comment cette pomme est tombée ? Mais pourquoi cette pomme tombe-t-elle alors que le Lune ne tombe pas ?
Et il a apporté une réponse universelle, les lois sur la gravité.

Maintenant, prenons le cas de l'existence de Dieu ou de la "vie après la mort"... là la réponse ne pourra pas être universelle (à moins que Dieu pointe le bout de son nez, ou que quelqu'un réssucite et nous dise ce qu'il a vu).

C'est dans ce genre de cas que le problème attend simplement une solution satisfaisante pour celui qui se le pose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://knightschool.free.fr
Francois
Nouveau venu
Nouveau venu


Nombre de messages : 8
Localisation : Ailleurs
Date d'inscription : 26/10/2006

MessageSujet: Re: Pour les Littéraires...   Mar 7 Nov - 21:36

"La philosophie est elle un questionnement perpetuel ?"

Nous pourrions diserter sur cette question pendant des heures, nous sommes au bar, alors ne nous en privons pas. Une bière tavernier, nous avons fort à nous dire !

Comme je l'ai raconter un peu plus tot, la philosophie, est une perpetuelle remise en question de soit, des préjugés, de ce que l'on concidère comme vrai.
Apres me demenderez vous, dois-je mettre en doute l'existance du toilette avant d'aller me soulager ?

Non, bien sur, les présocratiques s'y s'ont essayés, cela n'a pas réussi a Démocrite, le pauvre. pale

Cette question a beaucoup tourmanté les philosophes. Platon dirait qu'il faut sortir de la caverne. Petit rappel : Les hommes sont comme enfermés dans une caverne dos à l'entrée. Ils ne voient de l'extérieur qu'une ombre projettée par un feu ardent. Et puis voila, certains s'en satisfont, il ont chaud et puis l'image de l'ombre n'est pas désagréable. Elle est vraie.

Le philosophe est celui qui se lève (un homme parmis les hommes, tout est lié) et va voir la nature d'ou émanne ces ombres.

Il faut donc se remettre en question pour aller de l'avant, oser se lever. Sortir de la fourrure du lapin blanc. albino


Apres il faut en effet s'appuyer sur quelques acquis pour pouvoir avancer. Ces aquis relèvent de l'inné. Ce qui est inné ne peut, selon Descartes, pas etre faux. Nous devons manger et boire. Voila, c'est à peut près tout.


gautier a écrit:
une question philosophique n'a pas de reponse sinon ce ne serait pas une question philosophique

Ca se défend. Chacun apporte SA réponse, et je te rejoint sur ce point. Elle est une réponse de l'instant. C'est en cela que je crache sur les dissertes de philo. Comment quelqu'un ose t'il "noter" la pensée de son égal ? Pour moi la raison n'a pas à etre arretée sur un bout de papier à gros carreaux, marge à gauche.

gautier a écrit:
vous avez qu'a voir la tete des prof de philo plus on pose de question moins on vit et moins on est heureux!

C'est vrai. Réfléchir rend profondement malheureux. Alors on retourne dans la fourrure du lapin, bien au chaud. On attend notre mort. On fuis. On est condamné à aller de l'avant alors pourquoi se monter la tete sur des idioties futiles ?


gautier a écrit:
la philo n'est pas une science parce que elle n'est pas exact et qu'elle se base sur le jugement de chacun!

C'est la que la remise en question doit intervenir, considerer comme faux tout ce qui est incertain et comme vrai ce qui est...vrai. Vrai car inné ou pecedement remis en question. Relisé donc un peu pour voir si je n'essaye de pas de vous tourner en bourrique, ca se tient !


Ca y est, maintenant vous pouvez aller pisser.

Le savoir est un pouvoir, les mots sont une arme, la raison une folie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maxime
Nouveau venu
Nouveau venu


Nombre de messages : 56
Age : 28
Localisation : Anjou (vous trouverez jamais)
Date d'inscription : 22/10/2006

MessageSujet: Re: Pour les Littéraires...   Ven 10 Nov - 18:33

La philo c'est pas necessairement anti scientifiq
j'ai eu 16 a bac et prtt je suis pa litéraire.
La philo c'est pr ceux qui savent se poser des questions intelligentes et rationnelles.

Je pense que j'ai résumé à peu près le truc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AlphaOrionis
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 228
Age : 29
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: Re: Pour les Littéraires...   Sam 11 Nov - 0:20

Non, tu as oublié autre chose : conduire un raisonnement logique... parce qu'à quoi bon se poser des questions intelligentes si c'est pour y répondre par un raisonnement foireux Razz

A part ça, je ne pense pas que la philo nécessite forcément un questionnement rationnel. Dieu n'a rien de rationnel et pourtant on peut se poser des questions philosophiques dessus... idem pour la vie après la mort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://knightschool.free.fr
Maxime
Nouveau venu
Nouveau venu


Nombre de messages : 56
Age : 28
Localisation : Anjou (vous trouverez jamais)
Date d'inscription : 22/10/2006

MessageSujet: Re: Pour les Littéraires...   Dim 12 Nov - 15:04

Pour un scientifique, généralement c'est pas ca le pb lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AlphaOrionis
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 228
Age : 29
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: Re: Pour les Littéraires...   Lun 13 Nov - 22:21

J'évite les généralités, ça a amené au racisme : "Les arabes sont tous des racailles" et ça je supporte pas !!!

Je vais t'apprendre que longtemps sciences et religion allaient ensembles : c'est l'Église qui a ouvert les premières universités !

Et puis, qu'est-ce qui empêche un scientifique de penser à ça ou à la vie après la mort ? Un pacte disant que c'est le mal ???

Au fait, la religion permet aussi, d'une certaine manière, de limiter la science dans ses excès... maintenant on a le comité d'éthique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://knightschool.free.fr
gautier
modérateur
modérateur
avatar

Nombre de messages : 92
Age : 30
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 19/10/2006

MessageSujet: Re: Pour les Littéraires...   Mar 14 Nov - 1:02

me revoila apres une petite periode d'absence sur le forum!
j'accepte ta choppe de biere françois! vive le bar vive la biere! surtout la brune!
bon revenons en au sujet de depart : LA PHILO

deja on se met dans l'ambiance, il est 22h30, une biere a ma droite, des questionements philosophique a ma gauche! bref

je commence par repondre rapidement a françois:

-je suis totalement d'accord avec ta façon de penser ou si je peut me permettre, ta philosophie! comment un prof peut il noter une copie avec un contenu philosophique, etant donné que les critères de notation ne sont pas libre, un prof peut tres bien ne pas adherer a ta propre théorie et etre totalement hermetique a une remise en question.
personellement je ne distingue pas de bonne ou mauvaise copie ( si si meme les branlo peuvent donner des idées ou des conception tres interessante en 6 lignes et parfois mieux que quelqu'un (excuser du terme) qui a noyer le poisso rouge ( a ecrit 26 pages pour une idées!) en effet on a de meilleurs note lorsqu'on se base sur le cours mais je pense que la philo est plus une matiere "freestyle" on l'ont donne clairement notre point de vue avec des exemples concret!

-je repond maintenant a Alpha... il est vrai que les generalitées ne sont pas evidente a maitrisés mais elle simplifie en grande partie le monde ( prenons un exemple informatique : ms dos=le detail que seul l'initié peut comprendre
:windows=une grande generalités accéssible et comprehensible par le plus grand nombres (mais souvent flou et truffer de bugs et de plantages, c"est pourquoi vive linux! bon je m'ecarte de ma reponse)
je ne m'etendrai pas sur le racisme ni sur les musulmans (et surtout pas sur les racailles)

il est vrai que c'est les eglises qui former les premiers savants ( en effet la base de la genetique actuel a été formuler par mendel un moine polonais (vive la spé bio!)) mais longtemps auparavent science été toute seul! en effet en eypte ancienne les mathematique n'été pas des sciences religieuses!

aujourd'hui je trouve dommage que la religion est encore une place importante dans la science et plus globalement dans la societé, en effet d'un point de vue scientifique toute les preuves de la religion sont fausse (linceul de turin daté au carbone 14 de 900 ap JC etc...)et avec un minimun de raisonement on se rend compte que l'eglise ne tiens que sur des généralités fausses!

en effet la religion et un moyen comme un autre pour rester attaché dans le reel, pour vivre il faut se persuader que quelque chose existe, que quelqu'un me surveille et qu'il me juge; on a inventé l'eglise pour repondre au concept de dualité bien/mal en effet il fallait clarifier ces 2 notions avec d'un coté l'enfer et de l'autre le paradis (satan et le paradis) ce concept de dualité permettai de faire rever les gens et de les tenir bien sage en leurs faisant miroiter la perspective d'un avenir meilleur (en effet pendant longtemps pouvoir royale et le clergé on été associé et meme a son apogé avec louis 14 qui cumulé les 2!)

pour plus d'eclairssisement documenté vous liser et regarder des film:
je vous conseille : fight club

es esperant vous avoir ouvert les yeux ou du moins vous avoir interessé pendant la lecture, le debat n'est pas clot commenté mes propos grace aux votre pour faire avancer le schmilblik!

bon les paupieres se font lourde apres une intense solicitation du cerveau!
bonne nuit a tous
je pense donc je suis....


playlist jamiroquai- high times best of

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AlphaOrionis
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 228
Age : 29
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: Re: Pour les Littéraires...   Mar 14 Nov - 21:28

Tu m'as fait plaisir en écrivant ce message, car tu as magnifiquement bien relancé le débat je trouve...
J'ai un peu décortiqué ton texte, ce n'est pas contre toi je te rassure Razz

gautier a écrit:
-je repond maintenant a Alpha... il est vrai que les generalitées ne sont pas evidente a maitrisés mais elle simplifie en grande partie le monde ( prenons un exemple informatique : ms dos=le detail que seul l'initié peut comprendre
:windows=une grande generalités accéssible et comprehensible par le plus grand nombres (mais souvent flou et truffer de bugs et de plantages, c"est pourquoi vive linux! bon je m'ecarte de ma reponse)
Soit, je te répondrais par un contre exemple alors :
Simplifions le conflit israélo-palestinien...
Ca se résume à des juifs qui tapent sur des musulmans et des musulmans qui tapent sur des juifs... un peu limitée comme analyse je trouve.
D'autant plus limitée qu'en réalité les israéliens, au départ des juifs sionistes qui désiraient une Nation juive dans une période d'antisémitisme européen marqué (cf. affaire Dreyfus et le Nazisme), se sont installés, avec la "bénédiction" de l'ONU, sur d'anciens territoires palestinniens, les autres pays l'ont donc immédiatement attaqué. Et, pour moi, les israéliens n'ont fait que chercher à être reconnu, même s'ils ont également augmenté leurs territoires pour contrôler davantage l'eau...
Mais je m'arrêterai là car je considère que tu as compris le problème soulevé par mon contre exemple :
Les généralités empêchent les nuances, et donc la justesse du raisonnement.

gautier a écrit:
mais longtemps auparavent science été toute seul! en effet en eypte ancienne les mathematique n'été pas des sciences religieuses!
Je ne dis pas que, durant cette époque, les sciences étaient religieuses, je dis que sciences et religion ne sont pas opposées voire contradictoires...

gautier a écrit:
aujourd'hui je trouve dommage que la religion est encore une place importante dans la science et plus globalement dans la societé, en effet d'un point de vue scientifique toute les preuves de la religion sont fausse (linceul de turin daté au carbone 14 de 900 ap JC etc...)et avec un minimun de raisonement on se rend compte que l'eglise ne tiens que sur des généralités fausses!
En quoi la religion a-t-elle une place importante dans les sciences ?
Si tu parles du Comité d'éthique sache qu'il est laïque. Si tu parles des discours de l'Église concernant certains faits ou découvertes scientifiques sache qu'ils n'engagent que ceux qui les font et ceux qui les respectent, mais là ce ne sont plus nos affaires...
Et dis-moi qu'elle est la preuve qui eprmet de dire que Dieu n'existe pas, que l'Enfer n'existe pas, que l'âme n'existe pas etc. Freud étant incapable de trouver la zone de l'inconscient dans le cerveau admet qu'il en serait, car je ne suis pas sur qu'il l'ait affirmé, extérieur, mais alors où est-il ?

gautier a écrit:
en effet la religion et un moyen comme un autre pour rester attaché dans le reel, pour vivre il faut se persuader que quelque chose existe, que quelqu'un me surveille et qu'il me juge; on a inventé l'eglise pour repondre au concept de dualité bien/mal en effet il fallait clarifier ces 2 notions (...) ce concept de dualité permettai de faire rever les gens et de les tenir bien sage en leurs faisant miroiter la perspective d'un avenir meilleur
Là je suis malheureusement d'accord avec toi. Je dis malheureusement car l'homme est obligé de se sentir observé et jugé pour respecter certaines limites (maintenant on a la police, la loi, les tribunaux etc.)

gautier a écrit:
d'un coté l'enfer et de l'autre le paradis (satan et le paradis)
Juste en passant, tu généralises là (probablement à cause d'autres qui ont eux-même généralisé. En réalité ce n'est pas Satan d'un côté et de l'autre le Paradis mais une hiérarchie de démons, une société méphistophélique bien codifiée et bien ordonnée dont Belzebuth en serait le chef suprême (il a détrôné Satan il y a 4 à 6 siècles). Idem pour le paradis.
Je te dis juste ça, car ayant fait des recherches, j'ai sauté en lisant cela.

gautier a écrit:
pour plus d'eclairssisement documenté vous liser et regarder des film:
je vous conseille : fight club
Non non non et non !
Ce film n'a rien à voir avec la religion puisqu'il porte des idées altermondialistes (voire antimondialistes), et il ne faut pas oublier que cela reste un film, et que rien ne remplacera une bonne recherche sur une encyclopédie, sur Wikipedia etc.


Dernière édition par le Mer 15 Nov - 17:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://knightschool.free.fr
Maxime
Nouveau venu
Nouveau venu


Nombre de messages : 56
Age : 28
Localisation : Anjou (vous trouverez jamais)
Date d'inscription : 22/10/2006

MessageSujet: Re: Pour les Littéraires...   Mer 15 Nov - 12:13

No Comment, analyse un peu longue
Tu veux créer un forum sur la guerre Palestino-israëlienne (ca change) ?
Amuse toi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AlphaOrionis
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 228
Age : 29
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: Re: Pour les Littéraires...   Mer 15 Nov - 17:11

Non, pas de forum sur ce conflit, et ce pour deux raisons :

Tout d'abord c'est un problème politique, et la politique n'a pas de place sur ce type de forum. Ensuite si ce problème est lié au cours, il s'agit d'Histoire-Géo, et c'est assez loin des sciences...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://knightschool.free.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pour les Littéraires...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pour les Littéraires...
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Textes littéraires sur le thème de la couleur.
» Dire ou cacher la vérité aux enfants: des exemples littéraires ?
» 3ème: faire découvrir les mouvements littéraires du XIX
» couples littéraires célèbres
» blogs littéraires

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le petit scientifique :: Autre :: Bar-
Sauter vers: